Bâtiment

Le Centre d’Information et d’Interprétation du Magne Oriental est logé dans l’École de jeunes filles de Gythio, un bâtiment classé historique, situé au centre-ville de Gythio, place Panayiotaros Venetsanakis.

KPAM

L’École de jeunes filles est l’un des bâtiments néoclassiques de Gythio, preuve de la prospérité économique et culturelle du pays, une des maisons datant de l’époque où la ville était appelée la vitrine de Laconie et  qui sont aujourd’hui classées Monuments historiques, par le ministère de la Culture.  D’autres bâtiments publics, exemple de l’architecture de l’époque, sont la mairie de Gythio (1891) et la Chambre de commerce de Laconie.

Il s’agit d’un bâtiment du 19ème siècle (érigé en 1886), représentatif du mouvement de la «ville néoclassique», qui a caractérisé la plupart des régions après l’établissement du Nouvel État Grec. Sa morphologie, sous l’influence de l’Europe occidentale, suit la symétrie des bâtiments publics de l’époque, avec le front saillant de l’entrée et la crête distinctive sur le toit. Les ouvertures sont aménagées par paires sur les façades et les linteaux forment une légère courbe avec des cadres établis. La partie centrale, à travers un petit portique, mène  à un atrium rectangulaire qui aboutit à deux arches avec des colonnes successives en plâtre. De l’atrium, on pénètre dans les couloirs de l’immeuble.