Fruits (figue de Barbarie, figue, raisins, poires, coings)

3γ8-6

Figue de barbarie

Une plante qui pousse sur la péninsule de Mani et présente un intérêt particulier est la figue de Barbarie. Son tronc  «agressif» du corps est largement utilisé pour définir les bornes d’une propriété ou des terres cultivées. Mais en été cette clôture produit des fruits de goût unique, les figues de Barbarie.

Les Maniotes avaient inventé des outils spéciaux avec lesquels ils collectaient et nettoyaient  les fruits épineux, mais nutritifs.

La figue de Barbarie est très répandue tant parmi les habitants que parmi les visiteurs. Pour les Maniotes,  les feuilles tendres des figues de Barbarie, et avant qu’elles n’aient d’épines, étaient un plat excellent. Elles les coupaient, les cuisaient et les mangeaient comme gâteau. Ils utilisaient aussi les feuilles pour nettoyer la lame d’une scie et pour en enlever les restes de bois.En outre, selon des témoignages, on employait la feuille de la figue de Barbarie comme cataplasme sur les plaies, parce qu’elles étaient bonnes pour la cicatrisation.

 

Saviez-vous que …

  • La cueillette et l’épluchage des figues de Barbarie exigent beaucoup de soins. Il est conseillé de demander comment les éplucher, avant de le faire.
  • La figue  est un fruit très riche en kalium, en vitamines B6 et C et en fibres.
  • Avec la figue de barbarie, on peut préparer  de la confiture, de la marmelade, de la liqueur.

La Barbarie exige beaucoup de soins à éplucher. On fait trois incisions sur le fruit: deux profondes aux extrémités et une troisième, qui relie les deux précédentes, moins profonde. De cette façon, avec les incisions A et B  on transforme la forme ovale  de la figue de barbarie en cylindrique. La troisième incision est verticale à l’écorce. Après la troisième incision on peut facilement éplucher le fruit. Représentation schématique d’utilisation de fourchette et de couteau. Les chiffres indiquent le nombre d’incisions. Après les trois incisions, on retire l’écorce et on peut manger le fruit avec la main (ou avec la fourchette).

Figue

ΣύκοLe figuier prospère dans le Magne. La saison de la récolte des figues est de la fin de juillet jusqu’ en septembre. Les Maniotes ramassaient les fruits de figuier, et les faisaient sécher afin de répondre à leurs besoins alimentaires. En raison de leur pauvre alimentation, ils mangeaient des figues séchées avec de l’origan et des noix. Ce sont des aliments de haute valeur nutritionnelle. On utilisait l’origan comme conservateur naturel dans le processus de séchage.