Gastronomie et produits locaux

Odeurs et goûts de la terre du Magne

Itinéraire

3γ9-2Les saveurs de la cuisine du Magne suivent le visiteur à chaque pas. Du pavé d’Areopolis jusqu’ aux tavernes à la jetée de Gythio, et de Gerolimenas jusqu’au Port de Kotrônas. Dans les villages côtiers pittoresques le visiteur peut goûter des fruits de mer frais, des tartes traditionnelles, des viandes salées de bonne qualité. Il emportera, sûrement, le souvenir d’une expérience culinaire unique et suffisamment de fournitures (huile, miel, gâteaux de miel et de sésame, jambon fumé, olives, herbes et tisanes) qui l’accompagneront jusqu’à la prochaine visite sur la terre bénie du Magne.

Informations pour les visiteurs

Le Magne est un lieu aride et rude, d’une beauté sauvage qui captive les visiteurs toute l’année. La terre bénéficie d’une histoire, des légendes et des traditions qui sont transmises de génération en génération.

La gastronomie locale et les produits locaux uniques sont un chapitre particulier de la tradition: le miel et l’huile d’olive, le porc fumé, le siglino, connu dans toute la Grèce, les lupins, les lalangites et les pitaria avec des herbes et des épices du Magne, le gâteau de miel et de sésame qu’ on prépare de façon traditionnelle et le sel de mer, extrêmement utile et savoureux, récolté dans les creux des rochers.

Informations de loisirs

De nombreux loisirs sont offerts dans la péninsule du Magne. Plages qui attirent grand nombre de visiteurs, des criques isolées qui offrent des moments de calme et de détente. Restaurants et tavernes où vous pourrez déguster des plats locaux et beaucoup d’autres loisirs sont offerts pendant les fêtes et les festivals locaux. Suivez la carte et votre instinct. Et si vous n’avez pas le temps de tout voir, ne vous préoccupez pas ! Le Magne vous attend à bras ouverts chaque année, pour vous offrir généreusement ses attraits…

Point d’intérêt A

Siglino … du porc fumé

_MG_0462Indispensable dans chaque foyer au Magne, le porc fumé se préparait rituellement par les hommes de la famille, à la veille de Noël. On découpait la viande en bandes, on la pendait par la cheminée où on la fumait avec des herbes (sauge, thym, cyprès, lentisque) puis on la salait, dans de grands pots de terre avec de l’huile ou de la graisse. On suit la même procédure aujourd’hui. Les visiteurs peuvent déguster des recettes à base de porc dans tout le Magne et se procurer des quantités de viande de porc et d’autres produits locaux vendus dans les artisanats de la région.

Point d’intérêt B

Huile d’olive vierge

Élément indispensable de la cuisine du Magne, l’huile d’oliviers bénis, on le trouve sur des surfaces plates et sur des murettes, sur la périphérie des agglomérations. Dans l’huile fraîche les femmes du village font frire les lalangites et les crêpes pendant les fêtes de Noël et l’Epiphanie. L’huile est même aujourd’hui un des principaux agents de conservation des aliments, en particulier de siglino. Auparavant, ils conservaient dans l’huile les cailles chassées dans les passages de Ténare et de Porto Kayo.

Point d’intérêt C

Miel

ΜΕΛΙ2Un autre produit dont le Magne est fameux et qui renferme tous les parfums des fleurs de la campagne est le miel qu’on peut obtenir dans les artisanats de Gythio et d’Areopolis ou auprès des producteurs locaux dans les autres villages célèbres. Le miel est également la base d’une pâtisserie, connue depuis les temps d’Homère pour sa valeur nutritive. Nous nous référons bien sûr au gâteau de miel et de sésame qui est encore produit de manière traditionnelle dans les entreprises traditionnelles locales.

Point d’intérêt D

Lupins et tartes

Le visiteur, invité à la table de fête, va sûrement goûter la lachanopita, les pitaria et les crêpes ou lalagia. Dans la lachanopita les ménagères mettent des choux rissolés, tandis que les pitaria croquants et croustillants sont accompagnés de fromage de la région. Une autre nourriture savoureuse, les lupins, fruit de la terre du Magne, a nourri les habitants dans le temps.