Histoire

L’École de jeunes filles demeure une partie intégrante de la vie des habitants de la ville.
Reconstruite en 1891 pendant le mandat du maire Vassilios Kalkandis, c’est l’œuvre de l’architecte et ingénieur bavarois, de citoyenneté grecque, Ernst Ziller.
Au début, le bâtiment a abrité une école de filles. Puis, pendant plusieurs décennies, il a hébergé la Seconde École Primaire, l’École d’ Enseignement Secondaire et le Bureau des propriétaires foncières de Gythio.

Presqu’un siècle après, en mai 1982, elle a été classée Monument Historique par le ministère de la Culture  (Journal officiel 426 / B / 03.07.1992).

En Février 1999, le bâtiment a été concédé au ministère de la Culture pour qu’il soit transformé en musée.

Longtemps après, le bâtiment revient à la juridiction de l’ancienne municipalité de Gythio, qui a rédigé une étude pour sa restauration.

En 2011, pendant le mandat du maire Pierre Andréakos, l’étude pour la réhabilitation du bâtiment a été mise à jour dans le cadre de la réforme Kallikratis,  et sa réutilisation comme «Centre d’Information et d’Interprétation du Magne-Oriental» a été proposée.

Le projet «Centre d’Information et d’Interprétation du Magne Oriental» a rejoint la Prioritaire Thématique 57 «Améliorer les services touristiques» de l’Axe 3 «Améliorer l’environnement des affaires» du programme opérationnel «Compétitivité et Esprit d’entreprise» 2007-2013 et a  été financé avec des dépenses publiques de 1.489.050,00 € euro.