Phares-Ports-Capes

Au bord de la mer- Sur les vagues du temps…

ΦάροςL’itinéraire commence du port de Gythio avec une promenade sur le quai de marbre et l’île de Kranaï qui est le deuxième arrêt de notre voyage. Sur la côte orientale de l’île, le visiteur verra le phare, d’une hauteur de 23 mètres, construit en 1873. Nous partons de Gythio, en suivant la route d’Areopolis. A 4 km d’Areopolis, nous arrivons à Limeni, siège des activités commerciales de la famille puissante des Mavromichalis. De Limeni nous rentrons à Areopolis et nous suivons  la route provinciale à destination de Gerolimenas pour arriver à Porto Kayo et au cap Tainaro avec le temple de Poséidon et le phare qui désigne la pointe sud de l’Europe.

Informations pour les visiteurs

Le phare de Kranaï reste fermé aux visiteurs, destiné à accueillir une exposition consacrée à l’histoire maritime du Magne. Les visiteurs peuvent voir la tour de la famille Tzanetakis qui abritait jusqu’à récemment l’exposition du Musée historique et ethnologique du Magne. Ceux qui veulent suivre le chemin qui mène au phare de Tainaro doivent se munir  de l’équipement adéquat (chaussures de sport, de l’eau, d’ un chapeau), tandis que la randonnée vers le phare est à éviter dans les après-midi d’été.

Informations de loisirs

Cet itinéraire qui couvre une grande distance de Gythio àTénare est accompagné de défis … Commencez avec des fruits de mer sur le quai de Gythio et continuez votre voyage  gustatif à Itilo et à Limeni. Détendez-vous dans les eaux cristallines du port de Porto Kayo et de la baie deTénare. Procurez-vous d’eau et partez à l’aventure. La beauté sauvage du Magne vous invite à découvrir ses secrets…

Phares, ports et caps. Points de repère pour les voyageurs Maniotes expérimentés. Lieux  limitrophes sacrés, où anciens autels se mêlent à des temples du nouveau culte. Les phares qui signalent le passage de Kranaï àTénare et les ports, sièges des pirates et des combattants de la liberté, accueillent les visiteurs de la péninsule…

Point d’intérêt A

Port de Gythio

DSC_9487Le port de Gythio, était  un centre important d’importation et d’exportation dans la première moitié du 20e siècle. On exportait des produits locaux du Magne: huile, raisins secs, figues, glands, coton, kermès, chênes verts, cocons de soie et céréales, tabac, agrumes et produits d’élevage. La connexion directe avec le port de New York a facilité les exportations.  De nombreux habitants qui ont embarqué dans les paquebots à destination de l’Amérique ont suivi le même itinéraire.

 

Point d’intérêt B

Île de Kranaï -Phare de Kranaï
IMG_6817 allagiL’îlot de Kranaï, selon la mythologie, était le refuge de Pâris et d’Hélène avant leur départ pour Troie. L’île est reliée à la ville de Gythio par une jetée. Sur la côte orientale de l’île, le visiteur peut voir le phare, 23 mètres de haut, construit en 1873. Au début, il fonctionnait avec du pétrole et diffusait un faisceau lumineux sur 15 miles nautiques.

 

 

Point d’intérêt C

Limeni

IMG_0747Limeni, siège de l’activité commerciale des Mavromichalis, se situe à une courte distance de Neo Itilo et de Karavostasi, au nord d’Areopolis. Visitez le Palais de Petrobey Mavromichalis et sa première demeure dite le Syssitio, qui a été rénovée et sert de maison d’hôtes. Près de l’église de Saint Sauveur se dresse la statue de Petrobey.

 

 

Point d’intérêt D.

Porto Kayo

IMG_2119Le voyageur de l’antiquité Pausanias identifie Porto Kayo à Psamathounta. Ces derniers temps, le port de Porto Kayo, nom qui fait référence au grand nombre de cailles qui affluent dans la région, servait de repaire pour le combattant Lambros Katsonis.

 

 

 

 

 

 

Point d’intérêt E

Cap Ténare  Phare de Ténare

IMG_0945Le phare a été construit en 1882 par des ingénieurs français et a été inauguré en 1887.C’ est un phare de forme carrée, par opposition au phare octogone de Kranai, haut de  16 mètres. Hors service pendant l’Occupation, il s’est mis de nouveau en fonction après la guerre. Depuis 1950, date de la deuxième rénovation, en 1984, a accueilli trois gardiens de phare.