Légumineuses

Le régime des Maniotes est  enrichi par la consommation de légumineuses, en particulier des lupins, des fèves et des pois chiches. Ces fruits, intégraux ou broyés, sont importants pour la santé.

Les fèves et les lupins étaient utilisés pour nourrir les animaux domestiques (« Louvi« ) pendant les mois froids d’hiver. Ils utilisaient également ces plantes pour la fertilisation des terres agricoles, car ils sont riches en azote.

Le semis se fait en automne (octobre – novembre) la récolte de fruits des lupins commence en mai et de lupins  en juin ou en juillet. Ces fruits nécessitent peu de soin fait qui contribue à la diffusion de leur culture.

Lupins

Les lupins sont de haute valeur nutritionnelle et leur traitement exige efforts et compétences. Les agriculteurs transportaient les plantes sur l’aire et avec un outil spécial « la fourche », les battaient pour séparer de la peau le fruit. Puis  suivait le vannage et on transportait  les fruits à la maison. Ils faisaient bouillir les fruits de lupin dans de grands chaudrons et les mouillaient, dans des sacs de lin, dans la mer pour huit jours. De cette façon, le fruit perdait son amertume. Puis ils faisaient sécher les lupins au soleil, les stockaient et les mangeaient.

Les fèves

ΚουκιάOn collecte les fèves en mai et on les consomme frais ou on les fait  sécher au soleil et on les conserve dans des récipients pour les consommer dans l’année.

 

 

 

 

Les pois chiches
ΡεβύθιαAu Magne, on recueille les pois chiches à la fin d’août. On vendait des bottes de pois chiches dans la rue ou au marché et on les appelait «tsitsiri». Le mot pois chiche indique la plante et le fruit. Les anciens Grecs connaissaient les pois chiches, que nous trouvons dans  les textes d’Homère et qu’on avait en grande estime. Xénophane décrit une scène idyllique « »… s’allonger à côté de la cheminée, manger, boire du vin doux, grignoter des pois chiches et raconter des histoires anciennes à tes amis… ».