Origan, lavande, camomille, sauge

(Origan, lavande, camomille, sauge) – «lieu qui sent la sauge d’un bout à l’autre »

Les plantes aromatiques et les herbes qu’offre la terre aride du Magne sont typiques pour leur goût, leur parfum et leurs propriétés thérapeutiques.

Le Maniotes ont « exploité » la flore abondante de leur lieu, en utilisant des herbes pour améliorer et assurer la qualité de nombreux produits locaux. Au-delà du miel du Magne, qui doit son aspect et la saveur distinctive au thym qui domine les pentes des montagnes, les trésors de la nature ont été utilisés pour la production d’un produit typique du Magne, le siglino : des morceaux de porc fumés avec de la sauge verte pour obtenir une saveur unique.

Les herbes tiennent une place importante dans la culture du Magne, dans la cuisine, comme exhausteurs de goût (l’origan, le thym, la lavande, etc.), mais aussi dans la médecine populaire (tilleul, camomille, sauge, etc.).

Origan

L’origan, fleurit en mai, sur les paysages rocheux et sauvages du Magne et dans les ravins ou sur la lisière de la forêt. Les Maniotes utilisaient  l’origan comme conservateur pendant le séchage des figues. En raison de leur pauvre alimentation ils mangeaient des figues séchées (il y en a beaucoup dans la région) avec de l’origan et des noix. C’est une combinaison d’aliments à haute valeur nutritionnelle. Au Magne Extérieur, selon la coutume, au printemps et, surtout, le lundi de Pâques, on recueille l’origan vert et on le mange comme légume avec de la viande de chèvre et des feuilletés au fromage.

Saviez-vous que …

  • L’origan est un conservateur naturel utilisé pour le séchage des figues.
  • Au Magne, les chasseurs remplissent le ventre du gibier, des lapins ou des perdrix, avec de l’origan séché pour qu’ils sentent bon jusqu’à ce qu’ils les apportent à la maison.
  • L’origan est un antioxydant 12 fois plus puissant que les oranges!
  • C’est une très bonne source de fibres qui font réduire le taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang, réduisant l’impact négatif de la consommation de viande rouge.
  • L’origan est riche en stérols, il contient en grande quantité des antioxydants (tels que le sélénium et le zinc), du magnésium, du potassium, du phosphore, du fer et de la vitamine E.
  • Il y a une phrase typique: « Si tu veux éternuer passe de l’origan sur le nez. »

 

Lavande

Dans le Magne nous trouvons la lavande à Tainaro (Marmari et  Porto Kayo) et dans les villages au nord-est de Gythio où le sol est très humide. La lavande fleurit au début de l’été.

Les Maniotes pendant des  siècles utilisaient la lavande qui existait en abondance (la flore de la région est l’une des plus riches de la Méditerranée) et l’huile essentielle, insoluble, dans les plaies, pour les coupures, les piqûres, la dermatite et l’inflammation de la peau!

Saviez-vous que …

  • La Grèce est le troisième pays au monde en biodiversité et sa terre favorise le développement des plantes aromatiques et médicinales, comme la lavande, en raison de conditions pédologiques et climatiques idéales, en particulier dans la région du Magne.
  • Très souvent on consomme l’origan comme tisane, mais c’est aussi l’un des plus célèbres huiles essentielles utilisées depuis l’antiquité, considéré comme le secret du charme de la reine Cléopâtre qui a séduit Jules César et Marc Antoine.
  • On l’utilise dans la parfumerie, la fabrication de savon et la pharmaceutique.
  • On met la fleur de l’origan dans les placards, pour  son odeur et contre la mite. En outre, elle est considérée comme un remède contre la toux, l’asthme, la coqueluche, la grippe et la laryngite.
  • La lavande contribue à réduire la douleur dans l’estomac et apaise le système nerveux. Elle est idéale contre l’insomnie et le stress, la migraine et la céphalée.

Camomille

La camomille avec la fleur blanche-jaune caractéristique pousse dans de nombreuses régions du Magne. Les femmes Maniotes, d’avril en juin, époque de floraison, la cueillaient systématiquement, la faisait sécher au soleil comme elle était et l’est toujours l’une des tisanes les plus populaires.

Saviez-vous que …

  • La camomille est nommé par son arôme (χαμαίμηλο) et c’est Hippocrate, le père de la médecine, qui a indiqué le premier ses propriétés bénéfiques.
  • C’est une tisane parmi les plus répandues, tandis que ses utilisations sont multiples.
  • En cas de fièvre, on utilisait une compresse trempée dans une solution d’eau et de camomille.
  • Elle demeure le premier produit cosmétique naturel pour le soin de la peau de bébé.

Fenouil

L’herbe aromatique, le fenouil, détient une place très importante au Magne. L’île Kranai, à Gythio, abri de Pâris et d’Hélène, a été nommée Marathonissi, de la plante de fenouil qui prospérait sur l’île. Puis, Gythio a ce nom, dans les temps prérévolutionnaires.

Le fenouil pousse dans de nombreuses régions, entre les fissures des roches et dans les tas de pierres. Le village traditionnel de Marathos de la communauté Alikes (l’ancienne Municipalité d’Itilo), a pris son nom du fenouil qui pousse en grande quantité autour du village.

Le lundi après Pâques il est de coutume pour les femmes de faire cuire le rôti de Pâques avec du fenouil et des artichauts.

Sauge

Tout le Magne est une région qui sent la sauge. La plante aromatique a été utilisée systématiquement par les Maniotes dans l’élaboration de siglino. Le porc fumé, respire les arômes caractéristiques de sauge.

De même, les Maniotes utilisent la sauge dans la production de miel  qui se distingue de tous les autres en raison de sa saveur unique aromatique et de son gout doux amer.

 

Jacinthes

Les  jacinthes bien qu’ils ne fassent pas partie des catégories ci-dessus, donnent l’arôme le plus distinct dans le Magne. Elles poussent  fin d’automne dans de champs vallonnés, sur des pentes de montagnes et sur des terrains rocheux. Il y a deux espèces, les jacinthes sauvages et les jacinthes domestiques. La  jacinthe sauvage est dispersée en divers endroits du Magne. Au début de décembre elle domine la région, en diffusant son odeur caractéristique. Les femmes qui brûlaient un cierge à un saint, cueillaient des jacinthes et ornaient les images pour que l’odeur s’épande  dans la chapelle.

04/04/2019